Fuck le plywood

Espèce de matériaux qui est quand même cher pour ce qu'il est, il se fait en version à 45$ la feuille de 4' par 8' par ¾”. Un moment donné, j'avais visité un atelier en sous-sol de monde qui faisaient des meubles, et tout était fait en plywood de bouleau russe à 60$ la feuille de 5' par 5' (avant qu'on l'aille en 4' par 8', on était sur le standard européen). Dans tout les cas, j'étais ben vendu au plywood, parce que ca peut être vraiment beau. Mais derrière les beaux plans de trucs en plywood se cachent en fait la peur de faire des joints.

Faut se rappeler qu'au fond, on fait juste attacher des bouts de bois ensemble, pi justement, ce qui fait des “beaux meubles”, c'est que les affaires sont attachées solidement et intelligemment en place. Donc quand on fait que 2 pattes se tiennent ensemble en les coupant ensemble sur une feuille de plywood, on fait pas juste faire que tout ce qu'il y a entre les deux pattes devienne de la perte, ont fait surtout éviter d'affronter le bout difficile dans le gossage de meuble. Mais c'est pire que ça: en évitant de faire de faire des joints, on fait de la perte à la place, alors on optimise en fonction du mauvais paradigme à cause qu'un matériel est « facilement disponible », qu'il est « pas ben ben plus cher que du bois », ou surtout « qu'il se travaille comme du bois ». Je vais démontrer que ces points sont « faux » dans le cas d'habitants de la ville qui se déplacent en becyk.

Le bois et la société

Le bois, ca a une direction, pi à la limite, ca peut se travailler avec juste un couteau. Lorsqu'on achète des 2 par 4, c'est une coupe industrielle qui est faite en se crissant pas mal de la direction du grain. Alors si on veut faire quelque chose de vraiment pas cher, c'est à dire éviter un maximum de travail effectué sur notre bois (tsé, le travail, c'est qui crée la valeur...), l'idée, c'est toujours de se rapprocher de la branche pi laisser tomber toute la partie industrielle. En fait, la raison pour laquelle le bois est vendu en dimension fixes, c'est que des marchandises, c'est aliquote, c'est-à-dire indistinct. Alors, c'est pour ca que le bois le moins cher, c'est du SPF, ce qui veut dire « spruce, pine or fir », ou bien encore du sapin, pin et/ou épinette. Toute ce qui sort de la coupe à blanc s'en va à même place. Si on veut acheter du pin ou du sapin ou de l'épinette et « savoir ce que c'est », ca va coûter plus cher.

Le pire, c'est que n'importe qui qui a essayé de faire des tables ou chaises sait qu'il va pogner des planches plus molles ou plus dures, que c'est vraiment pas égal. Toutefois, parce qu'il faut que ce soit vendu comme marchandise, c'est vendu comme ayant statistiquement des propriété fixes ; un stud ca a une résistance spécifique à la compression. Le moulin à scie arrive, et il fait des planches « standards », qui ont des propriété physiques définies. C'est la production à la chaîne, qui fait énormément de perte par rapport à ce que ferait un artisan.

Mais pour revenir à notre argument, du bois, ca a des nœuds, c'est plus dur à des places, c'est fragile dans le sens du grain et traditionnellement, les gens prenaient les morceaux de l'arbre, qui fittaient leurs besoins . Alors non, quand on travaille du plywood, ca se travaille pas vraiment comme du bois. Le seul moment qu'on traite le bois « comme du plywood », c'est dans le secteur de la construction.

Le prix et la disponibilité

Mais il y a deux arguments supplémentaires qui font du plywood une option de marde. Premièrement, si tu prends des 1” par 4” SPF, pi t'as la patience des planer jusqu'à ce qu'ils soient bons à laminer, ben ca revient moins cher qu'un 4 par 8 de plywood, même si tu comptes qu'ils sont rendu à 3 pouces de large par le temps qu'ils sont planés. Alors donne vraiment du cash à des capitalistes quand on achète du plywood (et un petit peu aux travailleurs, mais pas tant que ca, leurs travailleurs se font vraiment manger par les boss).

Deuxièmement, tu peux en charrier 15 en bécyk ca dérange même pas, alors que ca prend absolument un char (et encore), pour acheter du plywood, à moins que tu le fasses couper sur place par un étudiant au salaire minimum.

Finalement, si tu prend le temps d'apprendre à être capable de travailler du bois, ca devient possible de juste ramasser des buches, des troncs, des branches coupées par des émondeurs. Ca devient vraiment plus « accessible » à long terme. Et parce que t'apprend à joindre des morceaux de bois et que tu fais ton optimisation afin de faire un minimum de coupe sur des surfaces longues et de faible largeur, toutes les branches et morceaux de bois tombent dans cette catégories.

Je dis pas de brûler tout le plywood, mais je commence à perdre mon enthousiasme de jeunesse par rapport à celui-ci.